Inde 2008

"Le silence est comme une nudité de l'âme, qui s'est libérée de la parure des mots"

  Dominique Fernandez

 

 

 

  De retour de cet incroyable pays, je vais tenter de vous conter en images ce périple dans le nord est de l'Inde. Bengale Occidental, Bihar, Uttar Pradesh, Madhya Pradesh et Orissa.

 

Tout d'abord je vous propose de lire un extrait du livre de Pier Paolo Pasolini :

                "L'odeur de l'Inde"

Extrait qui perd un peu de sa pertinance tant ce pays change, mais qui me semble bien refléter une partie de l'âme indienne.

 

" Nos villages sont construits avec de la boue et de la bouse de vache, nos villes ne sont que des marchés informes, faits de poussière et de misère. Des maladies de tout genre nous menacent, la variole et la peste s'invitent à la maison, comme les serpents. Et si nombreux nous naissent les petits frères que nous avons du mal à trouver une poignée de riz pour la partager avec eux. Qu'arrivera-t-il de nous ? Que pouvons nous faire ? Pourtant, au milieu de cette tragédie, il reste au fond de nos âmes quelque chose qui n'est pas vraiment de la joie, mais presque de la joie : de la tendresse, de l'humilité envers le monde, de l'amour... Avec ce sourire de douceur, toi , heureux étranger, de nous pauvres petits indiens, tu te souviendras, rentré dans ta patrie... "

 

Si ce pays vous intéresse, je vous invite vivement à lire le livre : " les Indiens : Portrait d'un peuple " Ed du Seuil, livre coécrit par Sudhir Kakar, psychanalyste et sa femme Katharina Kakar, écrivain et spécialiste d'histoire comparée des religions. Un livre passionnant. Pour mieux comprendre, peut-être, l'Inde contemporaine.

 

Afin de commencer ce voyage comme nous l'avons fait, je vous invite à prendre le vol pour :

 

       La puga d'Allahabad  :  ICI

       KHAJURAHO  ou l'art du Kamasutra :   LÀ

       Orchha et ses palais Mogol : LI

       Bénarès ou Varanasi : Une sacrée ville : LO

       Bodhgaya : Un petit pas vers "L'Eveil"

       Puri : La ville de Jagannath

            Kolkata la rebelle :    LÀ